Le Roi David, Benjamin Levy, HEMU, rôle de la Pythonisse

Une oeuvre incroyable que ce Roi David d'Honegger. Nouveau défi de notre école, qui a invité, pour nous aider à le relever, l'incroyable Benjamin Levy. Armé de patience et d'attitude positive, il a réussi à obtenir de l'orchestre et surtout du choeur des étudiants, une unité sonore et une qualité proche des grands professionnels.

Mon défi personnel était de taille : la Pythonisse, prêtresse, rôle parlé/hurlé, sur un orchestre déchaîné, une véritable montée en puissance (quasi orgasmique, on peut le dire) émotionnelle et "décibelle". Je n'avais jamais fait de rôle parlé, et c'est une technique bien spécifique, que j'ai eu peur de ne jamais acquérir à temps. Après avoir hurler à m'en casser la voix, puis avoir tenté de "parler dans les aigus" (au détriment du rôle qui demande des graves et de la sensualité), j'ai finalement trouvé un équilibre, aidée par mes professeurs de théâtre et par les bons conseils de mon collègue le Récitant. Petite astuce : bien prononcer les consonnes finales, respirer ancrée dans le sol, et bien sûr, incarner ce que l'on dit.

Vu la tête du public, horrifié, tétanisé, et les pleurs d'un petit enfant, je me dis que j'ai finalement réussi à donner le change ! Une expérience forte et très enrichissante donc...

Retour à l'accueil